M97

M97 (parfois appelée nébuleuse du Hibou, ou NGC 3587) est une nébuleuse planétaire située à une distance d’environ 621 pc (∼2 030 a.l.) dans la constellation de la Grande Ourse. Elle s’étend sur une distance d’environ 2 années-lumière. Son âge est estimé à 6 000 ans. Elle a été découverte par Pierre Méchain le 16 février 1781.

La masse totale de la nébuleuse est d’environ 0,15 masse solaire, tandis que l’étoile centrale, une naine blanche, aurait une masse d’environ 0,6 masse solaire.

La nébuleuse dans son ensemble aurait une forme de « tore cylindrique » (un peu comme un globe auquel on aurait retiré les pôles) qui serait vue depuis la Terre de façon oblique. Ainsi, les deux « trous » des extrémités, qui sont en fait des régions beaucoup plus pauvres en matière, formeraient les « yeux » du hibou, par transparence.
(source wikipédia)

M97_400

Acquisition :
EOS 1000D défiltré total
Newton 200-1000
Correcteur de champ TS Optics x0,95
Filtre IR/UV
25 poses 4mn
21 darks
15 offsets
Autoguidage : SSAG sur 60/240
Iris-Photoshop
25-05-2017

Read More

NGC 7822

NGC 7822 est une nébuleuse située à environ 3 000 années-lumière de la Terre, dans la constellation de Céphée. D’une étendue de quelques dizaines d’années-lumière, la région comprend les objets astronomiques Sharpless 171 et le jeune amas d’étoiles Berkeley.

La nébuleuse abrite également l’une des étoiles les plus chaudes situées à proximité du Soleil, BD+66 1673, un système binaire incluant une O5V d’une température de surface d’environ 45 000 kelvins et d’une luminosité d’environ 100 000 fois celles du Soleil.

cederblad214_400Acquisition :
SW150/750
autoguidage SSAG sur 60/240
28 poses 5 mn  EOS 1000D
21 darks – 21 offsets – 11 flats
08-09-2016

cederblad214_ha_400

Acquisition :
ED80
autoguidage SSAG sur 60/240
21 poses 5 mn  EOS 1000D débayérise
Filtre ha 12nm
21 darks – 21 offsets – 11 flats
04-09-2016

Read More

NGC 7380

NGC 7380, ou nébuleuse du Sorcier, est un amas ouvert situé à environ 8 000 années-lumière de la Terre dans la constellation de Céphée1. Découvert par Caroline Herschel en 1787, l’amas s’étend sur environ 100 années-lumière.
(source : wikipédia)

NGC7380_red Acquisition :
Au foyer GSO 200/1000
autoguidage SSAG sur 60/240
38 poses 4 mn 400 iso EOS 1000D
21 darks – 51 offsets – 15 flats
06-09-2015

Read More

M 20

Le vingtième objet du catalogue Messier (M20) est une nébuleuse diffuse située dans la constellation du Sagittaire au voisinage immédiat du bulbe central de la Galaxie. Assez connue comme une nébuleuse en émission traversée par une nébuleuse obscure digitée qui lui donne son aspect caractéristique, ses régions externes constituent en outre une nébuleuse par réflexion dont une étoile bleue relativement brillante, au nord, révèle la présence par un vaste halo diffus de même teinte centré sur cette étoile. Un système triple d’étoiles occupe le centre de la région émissive de la nébuleuse, à la manière du Trapèze de la nébuleuse d’Orion.

Un temps orthographiée triffide, la nébuleuse Trifide fut découverte par Guillaume Le Gentil en 1750. L’origine du nom courant de M20 est attribuée à John Herschel ; bien que les réfractaires aux anglicismes peuvent donner à M20 le surnom de nébuleuse du Trèfle, le terme de Trifide est toujours de mise, dans les milieux francophones, pour rappeler l’apparence inhabituelle de la nébuleuse — en anglais, trifid est un qualificatif pouvant se traduire par trilobé(e).

(source : wikipédia)

M20_redAcquisition :
Au foyer GSO 200/1000
autoguidage SSAG sur 60/240
30 poses 4 mn 400 iso EOS 1000D
21 darks – 51 offsets – 21 flats
20-08-2015

Read More

M 16

M16, situé dans la queue du Serpent, est un amas ouvert d’étoiles enveloppé d’une nébuleuse : la nébuleuse de l’Aigle.

L’amas est constitué de jeunes étoiles bleues de type O et B qui sont nées de la nébuleuse de l’Aigle et qui ionisent le gaz de cette même nébuleuse, ce qui ne manque pas de lui donner une teinte caractéristique dans les gros télescopes. Des étoiles sont d’ailleurs encore en cours de formation. La région centrale de la nébuleuse montre une belle architecture en colonnes, appelées « Piliers de la création » (Pillars of Creation) depuis leur redécouverte par le télescope spatial ; dans ces piliers de gaz de l’ordre de trois années-lumière de long naissent les étoiles de l’amas, d’où leur nom. M16 nous est distant de 5 500 à 7 000 années-lumière selon les sources.

M16_red
Acquisition :
Au foyer GSO 200/1000
autoguidage SSAG sur 60/240
15 poses 4 mn 400 iso EOS 1000D
21 darks – 51 offsets – 21 flats
16-07-2015

Read More

IC 5146

IC 5146 est composé d’une nébuleuse en émission et un amas ouvert situés à environ 4 000 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne1. Il a un diamètre d’environ 15 années-lumière.

Elle se trouve près du bord Est de la constellation, près de celle du Lézard, en plein dans la Voie lactée, à une heure en AD de la Nébuleuse de l’Amérique du Nord. Elle est située à l’extrémité de la nébuleuse obscure Barnard 1681.

Elle est également une zone de formation d’étoiles.
(source wikipédia)

IC5146_redAcquisition :
Au foyer GSO 200/1000
autoguidage SSAG sur 60/240
30 poses 4 mn 400 iso EOS 1000D
21 darks – 51 offsets – 21 flats
14-07-2015

Read More

NGC 7129

NGC 7129 se trouve dans la zone d’une nébuleuse par réflexion découverte par William Herschel le 18 octobre 1794. Elle rend difficile l’observation et l’étude de l’amas NGC 7142 situé juste à côté.

En 2004, des chercheurs de la NASA détectent la présence de « bébés étoiles » âgés d’un million d’années avec le télescope spatial Spitzer. On estime qu’il y a plus de 130 jeunes étoiles dans cette zone. L’image en infrarouge de l’amas est publié au moment de la Saint-Valentin de 2004 et sa forme combinée à sa couleur rouge le font surnommer en anglais Cosmic Rose, en français « rose cosmique ». Ce rayonnement infrarouge des poussières de l’amas indiquerait la présence de molécules d’hydrocarbures.
(source wikipédia)

NGC7129_red

Acquisition :
Au foyer GSO 200/1000
autoguidage SSAG sur 60/240
28 poses 4 mn 400 iso EOS 1000D
21 darks – 51 offsets – 21 flats
10-07-2015

Read More

IC 1318

IC 1318, également appelée la nébuleuse du Papillon (en anglais Butterfly Nebula) est une nébuleuse en émission dans la constellation du Cygne.

Énorme nébuleuse en émission assez brillante et distincte, en forme d’accent circonflexe, assez difficile à voir, mais qui apparaît facilement sur les photographies. Elle possède en son centre une nébuleuse obscure. Elle se déploie autour de la brillante étoile Sadr (γ Cygni). Elle est située dans la Voie lactée, donc sur un fond riche en étoiles.
(wikipédia)

IC1318_red

Acquisition :
Au foyer ED80
Correcteur de champ SW0.85
Autoguidage : SSAG sur 80/400
13 poses 8 mn 400 iso EOS 1000D
Filtre CLSc CCD
21 darks – 51 offsets – 15 flats
28-07-2014

Read More

NGC 7023

NGC 7023 ou Iris Nebula (Caldwell 4) dit Nébuleuse de l’Iris est une nébuleuse par réflexion dans la constellation de Céphée. Elle est située à 1,300 années-lumière de la Terre.

NGC7023_redAcquisition :
Au foyer newton GSO 200-1000
Correcteur de champ TS Optics
Autoguidage : SSAG sur 80/400
24poses 4mn 400 iso EOS 1000D
Filtre IR/UV
21 darks – 51 offsets – 15 flats
22-07-2014

Read More

M27

La nébuleuse de l’Haltère est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Petit Renard à environ 264 pc (∼861 a.l.). Cette nébuleuse, découverte par Charles Messier le 12 juillet 1764, est la première nébuleuse planétaire observée de l’histoire de l’astronomie. Elle porte le numéro 27 de son catalogue.

Cet objet est particulièrement brillant et possède un diamètre apparent très large, puisque la partie la plus lumineuse atteint 1/5 de celui de la Lune. Sachant que la vitesse d’expansion atteint 6,8 secondes d’arc par siècle, son âge est estimé à 3000 ou 4000 ans.

M27_red

Acquisition :
Au foyer newton GSO 200-1000
Correcteur de champ TS Optics
Autoguidage : SSAG sur 80/400
13 poses 4mn 400 iso EOS 1000D
Filtre IR/UV
21 darks – 11 offsets – 15 flats
16-07-2014

Read More

NGC 6888

La nébuleuse du Croissant (NGC 6888) est une nébuleuse en émission située dans la constellation du Cygne, à environ 5 000 années-lumière2. Elle est issue des rapides vents solaires créés par l’étoile Wolf-Rayet WR 136, qui -par collision- ionisent les vents plus lents de cette même étoile lorsqu’elle était plus jeune et plus petite (de type géante rouge) il y a 400 000 ans. Le front de choc engendre ce que l’on nomme une bulle de Wolf-Rayet.

NGC6888_ha-RVB_red Acquisition :
GSO 200-1000
Correcteur de champ TS Optics
Autoguidage : SSAG sur 60/240
31 poses 5mn EOS 1000D Filtre CLS CCD
16 poses 6mn EOS 1000D débayérisé filtre ha 12nm
21 darks – 21 offsets – 15 flats
01-12-2015


 ngc6888_V3_red

Acquisition :
GSO 200-1000
Correcteur de champ TS Optics
Autoguidage : SSAG sur 60/240
25 poses 5mn EOS 1000D
Filtre CLS CCD
21 darks – 51 offsets – 15 flats
18-06-2014


 ngc6888_V2_red

Acquisition :
Au foyer newton SW 150/750
Correcteur de champ TS Optics
Autoguidage : SSAG sur 80/400
29 poses 5mn 400 iso EOS 1000D
Filtre CLS CCD
21 darks – 51 offsets – 15 flats
01-06-2014

Read More

NGC 6960

NGC 6960, également appelée nébuleuse du Balai de Sorcière, est une nébuleuse constituée de gaz ionisé et de poussière située à environ 1 400 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne1. Elle constitue la portion des Dentelles du Cygne appelée Petite Dentelle.

Une analyse des images prises par le télescope spatial Hubble indique la présence de sulfure d’oxygène et d’hydrogène. C’est aussi un des plus grands et plus brillants objets observable par l’Astronomie en rayons X.

NGC6960_redAcquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer ED80
Correcteur de champ SW x0.85
Filtre CLS CCD
15 poses 8mn 400 iso
11 darks
11 offsets
Autoguidage : SSAG
Iris + Photoshop

Read More

NGC 281

NGC 281 est une région HII située à environ 10 000 années-lumière de la Terre dans la constellation de Cassiopée3. D’un diamètre d’environ 80 années-lumière3, elle fait partie du bras de Persée. Elle inclut ou est proche de l’amas ouvert IC 15903, l’étoile double HD 5005 et plusieurs globules de Bok. Elle est visible dans un télescope amateur dans les zones où le ciel nocturne est suffisamment sombre. Elle est parfois officieusement appelée Nébuleuse Pacman à cause de sa ressemblance fortuite au héros éponyme du jeu d’arcade Pac-Man.
(Source : Wikipédia)

NGC281V2_redAcquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer GSO 200-1000
Filtre CLS CCD
20 poses 6mn 400 iso
21 darks
51 offsets
Autoguidage : SSAG
Iris + Photoshop


 

NGC281_redAcquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer ED80
Correcteur de champ SW x0.85
Filtre CLS CCD
20poses 10mn 400 iso
11 darks
11 offsets
Autoguidage : SSAG
Iris + Photoshop

Read More

NGC 7635

NGC 7635, également connue sous le nom de nébuleuse de la Bulle, est une nébuleuse d’environ 10 années-lumière de diamètre située dans la constellation de Cassiopée1.

Située près de M52, la nébuleuse est composée de gaz excité par l’étoile massive centrale BD+6025221.

ngc7635_3_redAcquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer télescope 200-1000
Correcteur de champ
Filtre IR/UV
Seulement 8 poses 4mn 400 iso
21 darks
15 offsets
15 flats
Autoguidage : SSAG sur 80/400
Iris + Photoshop
21-08-2014


 

NGC7635_redAcquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer télescope 150/750
Correcteur de champ
Filtre CLS CCD
16 poses 6mn 400 iso
11 darks
11 offsets
Autoguidage : Synguider sur 80/400
Iris + Photoshop
05-09-2013

Read More

IC 1396

IC 1396 est un amas d’étoiles situé à environ 3 000 années-lumière de la Terre dans la constellation de Céphée1.
IC 1396 contient la Nébuleuse de la trompe d’éléphant, une grande nébuleuse en émission qui fait 3 à 5 fois le diamètre de la pleine lune dans le ciel terrestre.

ic1396_V2_redAcquisition :
GSO 200-1000
Correcteur de champ TS Optics
Autoguidage : SSAG sur 60/240
26 poses 6 mn EOS 1000D
21 darks – 51 offsets – 15 flats
17-08-2014


ic1396_V4_redAcquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer ED80
Correcteur de champ SW x0.85
Filtre CLS CCD
18 poses 10mn 400 iso
11 darks
11 offsets
Autoguidage : SSAG
Iris + Photoshop
07-12-2013

Read More

IC 405

La nébuleuse de l’étoile flamboyante IC 405 est située dans la constellation du cocher (AURIGA en latin).Appelée « Flaming star nebula » par les anglosaxons ou encore SH2-229, elle est distante de 1500 années lumières de nous.

ic405_redAcquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer ED80
Correcteur de champ SW x0.85
Filtre CLS CCD
18 poses 10mn 400 iso
11 darks
11 offsets
Autoguidage : SSAG
Iris + Photoshop
07-12-2013

Read More

IC 410

IC 410 est une nébuleuse en émission située à environ 12 000 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cocher1. La nébuleuse contient en son cœur l’amas ouvert NGC 1893.

ic410_redAcquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer ED80
Correcteur de champ SW x0.85
Filtre CLS CCD
18 poses 10mn 400 iso
11 darks
11 offsets
Autoguidage : SSAG
Iris + Photoshop
08-12-2013

Read More

NGC 2174

NGC 2174 est une nébuleuse à émission et à réflexion dans la constellations d’Orion et est associée à l’amas ouvert NGC 2175. Elle est situé à une distance d’environ 6 400 années-lumière de la terre.

NGC 2174 fut remarquée par Bruhus. Il s’agit d’une nébuleuse d’hy-drogène ionisé localisée à 6 360 années-lumiµere. Etendue sur près de 75années-lumière, cette région HII englobe un amas d’étoiles jeunes et bleues (NGC 2175), comprenant notamment la géante SAO 78 049 (7,57m) detype spectral O5, qui brille comme 130 soleils. C’est cette étoile qui par sesultraviolets, ionise et rend lumineuse la nébuleuse dans laquelle elle baigne.Signalons également que NGC 2175 fait partie de l’association Gemini OB1

Elle est aussi communément appelée ‘Monkey face ou face de singe’

NGC2174_400Acquisition :
EOS 1000D défiltré total
Newton 200-1000
Correcteur de champ TS Optics x0,95
Filtre CLS CCD
25 poses 5mn 400 iso
15 darks
15 offsets
Autoguidage : SSAG sur 60/240
Iris-Photoshop
23-01-2017


 

NGC2174_400Acquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer ED80
Correcteur de champ SW x0.85
Filtre CLS CCD
30 poses 5mn 400 iso
15 darks
15 offsets
Autoguidage : SynGuider
Compositage sous DSS
09-03-2013

Read More

NGC 2237

La nébuleuse de la Rosette (aussi connue sous le nom de NGC 2237) est un vaste nuage de gaz et de poussières qui s’étend sur environ 100 années-lumière et se trouve à 5000 années-lumière du système solaire.

Cette nébuleuse se trouve dans la constellation de la Licorne et s’étend sur un diamètre angulaire de 1,3°.

Au centre, se trouve un amas ouvert d’étoiles jeunes connu sous le nom de NGC 2244. Ces étoiles, qui se sont formées il y a environ 4 millions d’années, émettent un rayonnement ultraviolet qui ionise l’hydrogène du nuage environnant, ce qui donne cette couleur rouge. De plus, elles émettent un vent stellaire qui éclaircit le centre de la nébuleuse, ce qui permet aussi la création de nouvelles étoiles par compression du nuage de gaz et de poussières.

NGC_2237_400Acquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer ED80
Coreecteur de champ SW x0.85
Filtre CLS CCD
30 poses 5mn 400 iso
11 darks
11 offsets
Autoguidage : SynGuider
Compositage sous DSS
03-03-2013

Read More

B 33

La nébuleuse de la Tête de Cheval, officiellement connue sous le nom de Barnard 33 (IC 434 désigne la nébuleuse émissive à l’arrière plan), est une nébuleuse sombre dans la constellation d’Orion. La nébuleuse est située juste en dessous de Alnitak (ζ Ori), l’étoile la plus à l’est de la ceinture d’Orion.
Elle est facilement reconnaissable par la forme en tête de cheval qui lui a donné son nom. En effet, derrière la nébuleuse se trouve de l’hydrogène qui, ionisé par l’étoile brillante proche Sigma Orionis, donne une couleur rouge. L’obscurité de la tête de cheval est causée par la présence d’un nuage dense de gaz et de poussière. Cette dernière absorbe fortement le rayonnement visible émis par le gaz ionisé d’arrière plan (rouge sur la photo).

À la base de la tête, on trouve de jeunes étoiles en cours de formation.

Elle fait partie d’un grand nuage moléculaire sombre qui est aussi connu sous le nom de Barnard 33. La luminosité rougeâtre qui l’environne provient de l’hydrogène ionisé par la proche étoile σ Orionis, qui est située à l’arrière de la Nébuleuse de la Tête de cheval.

B33_400Acquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer ED80
Filtre CLS CCD
29 poses 5mn 400 iso
15 darks
15 offsets
Autoguidage : SynGuider
Compositage sous DSS
19-02-2012

Read More

M 42

La nébuleuse d’Orion, aussi connue sous le nom de M42 ou NGC 1976, est une nébuleuse en émission/réflexion située au cœur de la constellation d’Orion.
C’est la nébuleuse diffuse la plus brillante : elle est visible à l’œil nu dans un ciel nocturne sans pollution lumineuse et peut être facilement vue avec une paire de jumelles. Elle couvre dans le ciel une zone de 66 × 60 minutes d’arc ; c’est-à-dire quatre fois plus que la pleine Lune.
La nébuleuse d’Orion est la partie principale d’un nuage de gaz et de poussières appelé le « nuage d’Orion ». Ce nuage s’étend sur près de la moitié de la constellation et contient aussi la Boucle de Barnard et la célèbre nébuleuse de la Tête de Cheval.

M42_redAcquisition :
EOS 1000D défiltré total au foyer ED80
Filtre CLS-CCD
Correcteur de champ SW x0.85
12 poses 5mn 400 iso
13 darks
13 offsets
Autoguidage : SynGuider
Compositage sous DSS
28-02-2013

Read More

NGC 7000

La nébuleuse de l’Amérique du Nord (ou NGC 7000 ou nébuleuse North America) est une nébuleuse en émission située dans la constellation du Cygne, près de Alpha Cygni/Deneb (l’étoile la plus brillante de la constellation). La forme de la nébuleuse fait penser à celle de l’Amérique du Nord, d’où son nom.
Distance : 6300 années lumière
Magnitude apparente : 6
Dimensions apparentes : 6′x4′

NGC7000_12_09_2009_redAcquisition :
EOS 450D 200mm
9 poses 4mn 400 iso
4 darks
Compositage sous DSS
12-09-2009

Read More